Quelle est l’histoire de la guillotine à saucisson ?

apéro

Le souci du détail et la finesse sont des points sur lesquels certaines personnes ne font aucune concession. Très peu satisfait des outils de découpe vendus dans le commerce, comment un homme qui n’avait apparemment rien d’un profil d’ingénieur en est arrivé à créer sa propre machine à découper le saucisson ? Vous vantez les merveilles de cet outil, mais connaissez-vous son fabricant ? Quelle est l’origine de ce dispositif ? Quelle est son histoire ?

Une origine incertaine… un fabricant français

Olivier Vacherand

Si quelques-unes des plus grandes découvertes et inventions de l’histoire ont le plus souvent été le fruit d’un accident, d’un heureux hasard, l’invention de la guillotine à saucisson détient elle aussi sa petite anecdote insolite. En effet, tout commence ici par un journaliste, Olivier Vacherand qui, nous n’en doutons certainement pas, était un féru de cuisine ou du moins de la saucisse.

Peu convaincu par les résultats des trancheuses de table disponible, en 2012, Olivier Vacherand rêve secrètement et de plus en plus, de moderniser le concept de la trancheuse de table et développer son modèle artisanal 100 % made in France. Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas, pourvu qu’on se donne les moyens. Et les moyens, notre célèbre journaliste cuistot va se les donner.

La fabrication du prototype

guillotine à saucisson

Dans toute nouvelle invention, la fabrication du prototype, du modèle zéro est la tâche la plus ardue. Une fois ce modèle obtenu, tout le travail devient plus facile. Les premières esquisses vont sortir après les discussions avec les amis et proches. Ces esquisses seront ensuite améliorées à Annecy par les élèves de BTS d’un lycée technique qui vont travailler sur la partie technique et fonctionnelle dans le cadre d’un projet pédagogique. Première victoire !

L’idée prend forme, le concept et son fonctionnement sont déposés. Pour en faire une machine très résistante, Olivier Vacherand s’adresse à des entreprises situées dans le Puys-de-Dôme ; une pour obtenir une lame microdentée ultra tranchante et une autre pour la fabrication des Guillotines dans du bois de hêtre labellisé PEFC, attestant d’une gestion durable de la forêt. Le modèle zéro voit alors le jour et tout va s’accélérer très vite. On était cette fois-ci en 2014 – Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles – voici la sélection de notre rédaction.

Une machine qui rencontre très vite le succès

Pour comprendre le succès de la Guillotine à Saucisson, on peut dire que beaucoup de personnes étaient insatisfaites des anciens modèles de trancheuses, mais s’en contentaient vu qu’ils n’avaient pas d’autres choix. Grâce notamment aux deux outils les plus puissants de communication d’aujourd’hui (Youtube et facebook), la Guillotine à Saucisson deviendra rapidement un outil de cuisine indispensable dans la cuisine.

En 2016, plus de 150 000 guillotines ont été vendues, soit une guillotine à saucisson vendu en moins de 4 minutes en 2016. C’est donc à juste titre qu’Olivier Vacherand troque sa casquette de journaliste à celui de chef d’entreprise, une entreprise très prospère. Très appréciée en France, la guillotine à saucisson sera vite adopter par d’autres pays tels que le Danemark, le Canada, la Thaïlande et gagnera le reste du monde. Précisons pour finir que ce succès a fait naitre de la concurrence par la suite, mais aussi et surtout de la contrefaçon.

À lire …

Combien coûte une crêpière ?