Comment pouvoir fabriquer un stabilisateur ?

stabilisateur vidéo

Même si le stabilisateur est mis en vente dans divers magasins, il est intéressant de savoir comment vous pouvez en fabriquer avec des matériaux que vous utilisez tous les jours sans dépasser les 20 euros. Etes-vous prêts ?

Consulter un comparatif sur ce site

Les matériaux utiles

Vous avez besoin de deux poignées de trottinettes, un contrepoids comme un lingot de plomb qui est percé au milieu dont la longueur est de 30cm, un tuyau en PVC de même diamètre que deux roulements à bille que vous avez à votre portée. Ce tuyau ayant une longueur de 15cm devra également être percé de chaque côté pour pouvoir introduire une tige à travers les parois. Il vous faut également des rondelles métalliques dont le diamètre doit être supérieur aux poignées de la trottinette, puis deux vis et deux boulons avec un diamètre de 4mm, deux roulettes à bille que vous pouvez récupérer sur une trottinette, une vis de 5mm dont la longueur minimum est de 2cm. Sans oublier les 11 boulons de diamètre 5mm, deux petites lattes métalliques ayant des pré-trous de 5mm. Enfin et non la moindre, une tige filetée de 5mm de diamètre.

Entre autre, il va falloir découper un carré de 3cm de côté, percez un trou de 5mm au milieu pour protéger la caméra ou l’appareil photo par rapport au stabilisateur. Une clé qui a le même diamètre que les boulons est nécessaire car des fois les boulons ont du mal à être serrés à mains nus.

Article suivant : Comment brancher un disque dur multimédia à sa TV ?

Le montage

Tout d’abord, il faut fixer le contrepoids à mi-hauteur de la tige filetée par l’intermédiaire de deux boulons de 5mm de diamètre. Ensuite, afin de stabiliser l’appareil, serrez le tuyau en PVC dont les trous doivent être perpendiculaires à la tige par deux boulons (en bas et en haut). Fixez une vis de chaque sur les lattes en serrant par des boulons puis passez un roulement à bille en dessous ainsi qu’un boulon pour la maintenir. Ce dernier montage permet la mobilité des lattes par rapport aux roulements à bille. Ces deux lattes seront assemblées au tuyau en introduisant la partie fixée par ces roulements dans la partie creuse de ce tuyau. Par conséquent, les lattes seront croisées et assemblées ensemble par une vis et un boulon. De plus, il faut que la longueur du PVC et les lattes soient au final de même longueur. Réussissez à fixer la poignée de la trottinette sur la vis d’assemblage des lattes en mettant un boulon entre la latte et la vis. Pour une finition du dispositif, le morceau de liège sera positionné à la partie supérieure de la tige, plus précisément à 2cm de l’extrémité et serré par des boulons. Enfin, l’autre poignée se positionnera en bas de la tige fixée par rondelles et des boulons en bas et en haut de la poignée. Il est précisé que la tige s’introduit dans la partie creuse de la poignée.

Finalement, votre stabilisateur de caméra ou autres appareils numériques est prêt à l’emploi.

Vidéo de présentation du modèle Glidecam