Nous entendons souvent  qu’il faut avoir un “esprit sain dans un corps sain”. C’est à dire que pour être bien dans sa tête, il faut aussi être bien dans son corps et donc faire du sport. En outre, le timidité est associée à un manque de confiance en soi, un manque de pugnacité, ce qui est préjudiciable en sport également. Cet article est donc une occasion de mener une petite réflexion sur le sport et la timidité allant plus loin que celle se limitant à dire que le sport est bien pour la santé (ce qui est le cas d’ailleurs).

Les timides sont souvent associés à une personnalité peu combative, sans hargne et sans grande confiance en soi. Si le dernier point fait probablement l’unanimité, les deux premiers restent à discuter. Quoiqu’il en soit, faire du sport, c’est aussi travailler sa confiance en soi, sa motivation, et sa hargne dans le bon sens.

Il ne s’agit pas en effet de caricaturer le sportif en grosse brute dont le seul but est d’écraser l’adversaire. Certes, nous en avons tous connus un jour ou l’autre, mais ils ne représentent pas de loin la majorité des sportifs. Lorsque je parle de “pugnacité”, de “hargne”, je ne pense pas à celles du pitbull que vous admirez le plus loin possible… Ni à celle de notre grand ami Mike Tyson (oui, je préfère être son ami…). Il s’agit ici plutôt de la plus noble valeur du “dépassement de soi”.

C’est bien cette valeur qui nous permets de réaliser des choses dont on se s’imaginait jamais capable, qui nous motive jours après jours à aller de l’avant, et qui nous empêche de tout laisser tomber pour préférer prendre un abonnement à une chaine cryptée et regarder le match du dimanche soir une bierre à la main (quoique ça peut être compatible)… Ceci ne vous rappelle rien? Les fidèles lecteurs de Stop Timidité auront fait le rapprochement. Ceci est exactement l’état d’esprit à avoir pour vaincre sa timidité (ou se sortir de sa timidité pour ce qui n’apprécient pas le vocabulaire guerrier).

Comme le dit si bien J-F, notre grand consultant sportif sur le forum Stop Timidité :

“[...] le sport c’est vraiment quelque chose qui permet de s’évader, de se faire plaisir, de sortir de sa routine. Quand tu fais du sport tu te donnes des objectifs, tu te dépasses, tu veux toujours faire mieux… C’est aussi une passion que tu partages avec d’autres, grâce à l’esprit d’équipe,… (voilà pourquoi je préfère les sports collectifs, pour la dimension humaine). [...]”

Dans ce témoignage, J-F souligne un autre point très important: les sports collectifs et la dimension humaine qui y est associée. Les sports d’équipe sont premièrement une occasion de rencontrer des gens et d’occuper son week end (matchs) pour ne pas rester enfermé chez soi. Ils permettent également de  travailler les relations sociales (périodes d’euphories, de crises, de tension, etc). Bref, c’est très enrichissant, notamment pour les apprentis manager qui veulent prendre de l’expérience dans la capacité à motiver les troupes, gérer les conflits, travailler la stratégie, etc.

Je pense donc que faire du sport est bon pour la santé (hé hé je vous ai appris quelque chose là…), mais aussi bon pour lutter contre la timidité. Personnellement, j’ai vécu deux périodes dans ma vie: un période où j’étais un gros sportif (et non un sportif gros) et une autre où j’ai tout laissé tombé (et je suis devenu gros tout court…). Bon pour la petite histoire, je suis reparti sur une nouvelle période de sportif et c’est pour cela que m’est venu l’idée de rédiger cet article. Et je suis donc bien placé pour vous le confirmer, le sport c’est bien pour le moral!

Crédit Photo :Amanda Manfredi- Certains droits réservés (licence Creative Commons).

If you enjoyed this post, make sure you subscribe to my RSS feed!

No related posts.