comment se faire des amis
Qui, timide ou pas, ne s’est jamais posé la question “Comment se faire des amis ?“ au moins une fois dans sa vie? L’humain étant un animal social, il a besoin d’être entouré pour pouvoir s’épanouir complètement. A moins que vous souhaitiez vivre en hermite, ce besoin devrait survenir autant dans votre environnement amical que professionnel… Ce n’est donc pas pour rien que ce sujet est classique et a fait l’objet de nombreux livres comme le fameux “Comment se faire des amis” de Dale Canergie. A ce propos je vous renvoie sur le blog “Des livres pour changer de vie” d’Olivier pour un résumé complet de cet ouvrage. Dans cet article nous allons commencer par voire quelques conseils de base puis nous les mettrons en pratique dans quelques exercices qui vous permettront de travailler vos relations sociales et de vous faire des amis.

Intéressez-vous aux autres.

Une question qui revient souvent chez les timides est “Je n’ai rien à dire. Qu’est ce que je peux bien lui raconter?”. Ceux qui souffrent de timidité attendent souvent alors une méthode de rigueur mathématique qui leur donnera une conversation à dérouler. Malheureusement de telles méthodes n’existent pas. Certes, vous pouvez trouver des astuces de conversations que je vous conseille d’apprendre et que nous verrons prochainement sur Stop Timidité, mais pas de méthodes miracles.

Il y a pourtant une vérité fondamentale qui peut vous être d’une plus grande aide et vous permettre de parler avec n’importe qui (de tonton Marcel au charmant ou à la charmante voisin(e) ). Intéressez-vous à eux! Non, vous n’êtes pas le centre du monde… par contre tout le monde souhaiterait l’être. Tout le monde aime parler de lui… du moment bien sûr que les questions ne sont pas gênantes et que cela ne tourne pas à l’interrogatoire. Quel est son métier? Aime-t-il son métier? Pourquoi? Sa famille, etc. Autant de point que les gens aiment aborder généralement. Cela permet de délier les langues et de briser la glace entre vous deux.

Souriez… soyez positif.

Imaginez que vous êtes tout seul dans une ile déserte ou dans un embouteillage (oui c’est du vécu…) et que Dieu apparait et vous propose dans sa grande bonté de vous amener un camarade d’infortune. Il vous demande de choisir entre un(e) de vos ami(e)s qui ne fait que se plaindre, qui a plein de problèmes, qui râle, etc, et un(e) autre qui est toujours positif, optimiste, qui voit la vie du bon coté et qui est un joyeux vivant. En faisant abstraction du lien sentimental qui peut vous unir à ces personnes, j’imagine que votre choix ne sera pas long à effectuer et penchera pour le  deuxième… Si ce n’est pas le cas, je vous conseille d’arrêter cette lecture et d’aller consulter un professionnel de santé.

Dans la vie, même si vous n’êtes pas sur une île déserte et pas toujours dans des embouteillages, c’est le même principe. On préfère naturellement être entouré par des gens positifs, avec le sourire, que par ceux qui ne font que se plaindre que ce soit pour des bonnes raisons… ou pas. Soyez donc positif, ce qui est de toute façon la base de la lutte contre la timidité comme je le rappelle et l’explique dans un de mes précédents articles.

Exercices pour se faire des amis

Stop Timidité ayant une philosophie tournée sur la pratique et pas seulement sur la théorie, nous allons mettre en application tout cela dans une série d’exercices dont le but final est d’élargir votre cercle social… et donc se faire des amis… ou les entretenir ce qui est tout aussi voire plus important…

Exercice 1: A partir d’aujourd’hui vous allez vous obliger à dire bonjour… avec le sourire… à tous vos collègues de bureau (oui oui, même le grincheux!) ou camarades de classe. Cela peut paraitre évident pour certain mais ça ne l’est malheureusement pas encore pour tout le monde. Alors au boulot! Le bonjour étant la base (de la base..) du contact social, il va bien falloir y passer par là. Mais attention, un bonjour avec une attitude de condamné à mort n’est pas valable non plus. n’ayez pas peur de sortir votre plus grand sourire et d’être dynamique.

Exercice 2: Bon après ce premier exercice de mise en jambe nous allons corser les choses. A partir d’aujourd’hui il va falloir parler de la pluie ou du beau temps (ou du dernier match de foot… ou de votre dernier sac à main pour vous mesdames…) avec la personne que vous souhaitez. Pas besoin de s’attaquer à des inconnus pour le moment. Attention, il en faut au moins trois dans une journée… Ce n’est pas grave si vous n’y arrivez pas dès le premier jour… c’est même normal sinon vous ne seriez pas ici pour progresser! Lorsque vous dépasser les 3 conversations sans grand intérêt avec plus de 3 personnes par jour et cela régulièrement, passez à l’étape suivante. Pourquoi parler pour ne rien dire…? Car c’est là aussi la base de toute interaction sociale… et ça fait du bien. Libre à vous de parler de Kant lors de votre prochaine pause café… mais je ne garantis pas des retours positifs avec tout le monde… L’objectif est d’être à l’aise avec l’outil de base de la conversation.

Exercice 3: Après les interactions sociales de base, il va falloir passer à la vitesse supérieure pour passer de l’humain classique à l’homme ou à la femme “super cool”. Selon votre âge ou votre milieu vous ne ferez pas exactement la même chose pour cet exercice. A vous de faire preuve d’un peu d’imagination… Mais si vous en avez (je vous ai bien dit d’être positif)!  Le but est ici de rentrer dans une phase de sociabilisation active. Vous allez organiser une routine qui puisse démontrer que vous êtes quelqu’un d’ouvert et de sociable. Par exemple vous pouvez choisir une soirée de la semaine  pour inviter vos (nouveaux) amis à un apéro, ou simplement offrir un café à vos collègues de bureau, ou proposer une sortie, etc. Bref vous avez un éventail de choix très large. L’important est de devenir actif et de ne plus attendre que les amis arrivent comme sur un plateau. Comme vous l’avez compris, une fois ne suffit pas. Il faut que cela devienne une habitude.

Exercice 4: Après l’exercice précédent vous devriez déjà avoir bien amélioré votre vie sociale et peut être même le cercle de vos amis. Désormais, agrandir son cercle d’ami(e)s va devenir la priorité. Vous connaissez tous des personnes que vous aimeriez aborder mais que vous n’avez jamais fait par manque de temps ou de courage. Maintenant que vous avez une bonne réputation (cf exercice précédent), vous devriez pouvoir aborder quelqu’un pour parler de la pluie et du beau temps sans que cela paraisse surprenant. Il n’y a en effet rien d’anormal que quelqu’un d’ouvert entreprenne des conversations spontanément. Forcez vous donc  discuter dès qu’une occasion se présente: avec la caissière, avec l’amie de votre collègue, avec un nouveau venu, en attendant le bus, etc. N’oubliez pas que c’est en dépassant nos propres limites que l’on progresse. Pour vous aider à vous lancer, je vous conseille d’appliquer la technique des 3 secondes.

N’hésitez pas à partager vos aventures et vos questions dans l’espace de commentaires ci dessous ou sur le forum de Stop Timidité. Vous pouvez également m’indiquer quels points vous souhaitez voir approfondis. Et pourquoi ne pas commencer à élargir le cercle de vos amis en cherchant sur le forum Stop Timidité des partenaires qui souhaitent eux aussi vaincre leur timidité et se faire des amis?

Crédit Photo :pensiero- Certains droits réservés (licence Creative Commons).

If you enjoyed this post, make sure you subscribe to my RSS feed!

No related posts.